A la découverte de WHSmith et du salon de thé Twinings

Je vous emmène à la découverte d’une nouvelle librairie dans le quartier du Palais Royal et des Tuileries dont je vous parlais déjà ici (pour découvrir les librairies Galignani et Jousseaume, ainsi que d’autres coup de coeurs shopping)!

Décidément en plus d’être un délice pour les yeux avec ces magnifiques monuments historiques, le 1er arrondissement regorge également de trésors livresques! 📚

Aujourd’hui, c’est à l’assaut de WHSmith que nous nous lançons. Vous devez certainement connaître cette fameuse enseigne anglaise au moins de nom. Il n’existe que deux « franchises » de la fameuse librairie so british en France : une à Calais et une à Paris.

img_4422

650 mètres carré de monts et merveilles de littérature anglaise et étrangère sont proposés dans la belle librairie ancienne, vous aurez le plaisir de découvrir un tout nouvel espace (on ne peut plus britannique) au premier étage! 🇬🇧

img_4379

img_4384

img_4383

img_4421

img_4390

img_4396

img_4393

Et oui, je vous le donne dans le mille (vu le titre de cet article, il n’y avait que peu de suspense), il s’agit d’un immense et très beau salon de thé Twinings, alias le temple du thé! ☕️

img_4403

Ouvert tout récemment, l’adresse reste encore un peu cachée, ce qui vous permettra de passer un moment de pure quiétude. Du moins en pleine semaine (nous nous y sommes rendues un mercredi après-midi), je ne sais pas vraiment ce que cela donne en plein week-end…

img_4408

img_4411

img_4412

Ce salon est vraiment très grand et lumineux. La déco « so cozy » est un régal pour les yeux. Il n’y a pas moins de trois grandes salles proposant chacune une ambiance différente et dans lesquelles vous pourrez aussi bien déjeuner que prendre un traditionnel afternoon tea avec un immense choix de thé (vert, blanc, noir, il y en a vraiment pour tous les goûts). ❤️

img_4416

L’accueil est également très chaleureux, et vous serez très bien conseillés sur les multiples choix si vous ne savez plus où donner de la tête.

img_4419

Niveau budget, j’ai trouvé ça plutôt raisonnable : 14,5 euros par personne (nous étions deux) pour deux théières de très bon thé (of course) et un afternoon high tea composé de deux scones et deux grosses pâtisseries (un brownie tout moelleux tout chaud et une énooorme part de red velvet)! 🙌🏽

img_4405

img_20161130_151458

img_4404

Pouvez vous imaginer une meilleure après-midi qu’une session shopping livresque, suivie d’un délicieux goûter dans un si bel espace?! Not really my dear… 💂🏻

Le + : il est apparement possible de privatiser l’espace pour certains événements, ainsi que d’y organiser des anniversaires pour les enfants. Pour plus d’informations, je vous renvoie à leur page Facebook.

Connaissez-vous cette librairie? Ce salon de thé? Avez-vous envie d’y aller? 

Crédit photos : Samsha Tavernier

Inspiration noël

Ca y est, nous sommes en décembre! 🌲 J’adore cette période de l’année parce que je suis une grande enfant et que la magie de noël ne me laisse pas indifférente. J’aime admirer les décorations, les guirlandes lumineuses qui clignotent et mettent un peu de baume au coeur. 🌟

winter

Me torturer un peu les méninges pour trouver quels cadeaux je vais pouvoir offrir à mes proches ne me dérange pas du tout, bien au contraire, c’est un exercice que j’affectionne particulièrement parce que je sais que je vais avoir l’occasion de leur faire plaisir (du moins j’espère haha). 🎁

Et puis, pendant les fêtes de fin d’année, tout prend une tournure un peu féérique : les marchés de noël, les immenses patinoires parisiennes, les salons de thé qui nous appellent avec leurs vitrines embuées et les odeurs de café. ☕️

Finalement, pour la première fois depuis 6 ans, je vais pleinement pouvoir profiter de mes vacances de Noël puisque je n’aurai pas de partiels en janvier!!!!!! Ohlala joie (bon attention, ça ne veut pas dire pour autant que je vais me la couler douce, mes codes Dalloz ne sont jamais bien loin rassurez vous!!)

Bref, célébrons célébrons! Je vous mets dans l’ambiance avec cet article pour vous donner un aperçu de ce que j’aime tant… J’espère convaincre les plus réticents d’entre vous!

Les contes de noël : 🎄

La première raison de mon engouement pour le mois de décembre : découvrir les magnifiques clips / contes de noël des grandes marques (alors je sais, je commence avec un argument méga consumériste, mais attention je n’ai pas dit que je voulais (pouvais) acheter hein, mais en prendre plein les mirettes, ça fait toujours plaisir).

On commence par celui de Burberry au casting XXL! Suis-je la seule à vouloir que cette histoire devienne un VRAI film?!

Le conte animé Diptyque donne sacrément envie de s’offrir une belle bougie parfumée.

Un de mes coup de coeur, le conte de Marks & Spencer avec une Mère noël très James Bond girl !

Et un petit dernier pour la route : le conte d’Apple qui met Frankenstein à l’honneur.

Les DIY : 🎨

Avec Nöel qui approche, c’est l’occasion de mettre la main à la pâte et d’utiliser ses dix doigts pour confectionner de jolies créations : des idées pour décorer son nid douillet ou alors pour offrir des attentions à ses proches (budget étudiant oblige, je suis sûre que vous connaissez ça). Je compte d’ailleurs vous concocter un petit DIY bientôt!

Il y a bien sûr l’incontournable calendrier de l’avent. J’aime beaucoup celui de « Growing spaces » qui vous permettra de découvrir une pensée positive ou une citation par jour : ici

capture-decran-2016-11-24-a-19-18-22

Les cartes de voeux très originales de « Kriboute » : ici

capture-decran-2016-11-24-a-17-44-34

Les fioles de chocolat magique de « Chef Nini » : ici

capture-decran-2016-11-24-a-19-07-20

La superbe couronne de noël pour une ambiance scandinave de « Trois fois par jour » : ici

capture-decran-2016-11-24-a-19-16-15

Le maxi tapis / couverture tricoté avec de la laine géante (parce que ça a l’air assez marrant quand même), un DIY très bien expliqué par la blogueuse de « Le meilleur du DIY » : ici

capture-decran-2016-11-24-a-19-23-41

Les recettes : 🍪

La période des fêtes est assurément celles des gourmands et je dois vous avouer que j’ai un penchant pour le sucre! J’aime suivre des blogs de cuisine et admirer (baver) devant les recettes et superbes photos qui viennent les illustrer. Je vous en ai donc sélectionné trois que je compte bien essayer durant ce mois de décembre!

Les carrot cakes super mignons de « La vie Lilloise » : ici

capture-decran-2016-11-24-a-19-00-00

Les réconfortants muffins au miel et aux pignons de pains (en plus le miel c’est bon pour les petits coups de froid/blues, si si!!) de « Fraise et basilic« : ici

capture-decran-2016-11-24-a-19-01-20

Les tartelettes coco-noisettes-épices et sirop d’érable (alias le combo parfait pour les soirées bien fraîches de ce mois de décembre) de « Royal chill » : ici

capture-decran-2016-11-24-a-18-56-32

Et vous, aimez-vous noël ? Je vous prépare d’autres articles sur le thème, alors j’espère que oui! 

Pour d’autres inspirations retrouvez mon tableau « Winter » sur mon Pinterest!  

Un petit dernier pour la bonne humeur :

Mes comptes Instagram favoris #1

Je ne sais pas quel est votre rapport aux réseaux sociaux, mais s’il y en a un que j’affectionne tout particulièrement c’est Instagram 📷.

En effet, grâce à cette application, il est possible de suivre ses proches, ceux  qui sont loin (ou pas d’ailleurs) et partager un bout de leurs aventures, un peu comme si on était avec eux.

Mais j’aime aussi Instagram parce que cette appli permet d’en prendre plein les mirettes en découvrant de superbes photos!

Je pioche beaucoup d’inspiration sur ce réseau (comme sur Pinterest). J’aime passer du temps à observer de beaux paysages, à rêver devant des plats alléchants etc 😍

Même si la plupart de ces photos sont retouchées et que les « backstages » des plus grands instagrameurs sont souvent moins glamour que le rendu, je trouve que ce n’est pas ce qui compte. Peu importe que ce soit vrai, l’important c’est la photo qui en résulte. Grâce à Instagram tout le monde peut s’improviser photographe d’un jour et partager une humeur, une ambiance, ou un coup de coeur pour un livre, un café… ❤️

Bref, c’est en parcourant mon fil Instagram dans les transports que j’ai eu l’idée de partager certains de mes comptes préférés avec vous :

Pour les belles mises en scène de livres 📚

Tenant un blog littéraire et étant amoureuse des livres, je suis obligée de craquer devant de belles mises en scène illustrant une ambiance romanesque! Les comptes suivants font partis de mes chouchous.

Le compte de « hayaisreading » pour son originalité.

capture-decran-2016-11-23-a-19-47-48

Le compte de « clara.caterina » pour ces photos pastels et romantiques.

capture-decran-2016-11-23-a-19-49-06

Un de mes préférés est le compte de « ziba.reads« . Je trouve ses mises en scène superbes et elle possède une collection délirante d’objets dérivés!

capture-decran-2016-11-23-a-19-50-10

Le compte de « crimeofrhyme » pour ces combinaisons automnales.

capture-decran-2016-11-23-a-19-52-12

Pour les voyages ✈️

Le compte « d’emmakateco « pour les paysages féériques et poétiques.

capture-decran-2016-11-23-a-20-07-12

Le compte de « logeyly » pour les superbes clichés des cinq continents.

capture-decran-2016-11-23-a-20-08-23

Le compte de « juliahengel » une blogueuse que j’aime beaucoup suivre (et qui me fait rêver) aux 4coins du monde.

capture-decran-2016-11-23-a-20-20-11

Pour les amoureux de Londres  🙌🏽

Le compte de « squarehare » pour ses ambiances vintage et les beaux cottages anglais.

capture-decran-2016-11-23-a-20-09-05

Le compte de « prettycitylondon » pour avoir un chouette aperçu de la capitale britannique.

capture-decran-2016-11-23-a-20-09-40

Le compte de « josephowen » pour son minimalisme design.

capture-decran-2016-11-23-a-20-18-27

Le compte de « jessonthames » pour (re)découvrir encore et encore les classiques anglais.

capture-decran-2016-11-23-a-20-21-39

Pour les amoureux de la nature🌲

Le compte de « fiorere » pour les combinaisons de couleurs ocres et les très belles illustrations botaniques.

capture-decran-2016-11-23-a-20-10-29

Le compte de « daughter_of_the_woods » pour les grands espaces.

capture-decran-2016-11-23-a-20-24-24

Le compte de « ceciliangela » pour réaliser que la magie existe…

capture-decran-2016-11-23-a-20-29-45

Pour les photos de cuisine / cocktails🍴

Le compte de « _justynaniko_ » pour les ambiances cozy qui donnent envie de déguster un chaï latte sous un plaid.

capture-decran-2016-11-23-a-20-12-03

Le compte de « freutcake » pour ces photos pop acidulées et ses cocktails qui ont l’air à tomber !

capture-decran-2016-11-23-a-20-13-33

Le compte de « petits béguins » et toutes ces pâtisseries qui me mettent l’eau à la bouche à chaque fois!

capture-decran-2016-11-23-a-20-27-30

Le compte de « coneycookies » parce que leurs cookies sont tellement mignons qu’on éviterait (presque) de les manger.

capture-decran-2016-11-23-a-20-29-05

Pour les illustrations ✏️

Le compte de « Sibylline-m » et ses magnifiques héroïnes cosmiques.

capture-decran-2016-11-23-a-20-14-30

Le compte de « bodiljane » pour ce côté naïf et coloré que j’aime tant.

capture-decran-2016-11-23-a-20-15-11

Le compte de « valfre » lorsqu’on aime les pin-up sexy et mystiques.

capture-decran-2016-11-23-a-20-16-56

Et vous, que pensez-vous d’Instagram? Vous avez des comptes favoris? 

Si vous voulez me suivre sur Instagram, c’est ici ! (Mes photos sont bien moins jolies, mais je vous fais partager mon petit univers et mes humeurs du moment). 

Harry Potter et l’enfant maudit – JK Rowling, Jack Thorne et John Tiffany

Me voici enfin avec ma chronique sur le dernier Harry Potter ⚡️. Oui je sais, j’ai environ trois mois de retard et vous l’avez tous déjà lu, mais bon mieux vaut tard que jamais! Non?

Le livre : Harry Potter et l’enfant maudit 

img_4257

Crédit photo : Samsha Tavernier

Les auteurs : (Je ne vous ferai pas l’affront de vous présenter J.K Rowling rassurez vous.) John Tiffany est un metteur en scène anglais. Il fut le directeur littéraire du Traverse Theatre d’Edimburg, après quoi il a monté plusieurs pièces de théâtre avec le National Theatre of Scotland. Il a notamment réalisé les pièces à succès « Black Watch » et « Once ». 

Jack Thorne est un scénariste et dramaturge anglais. Il écrit pour la radio, le théâtre, le cinéma, et les séries TV comme « Skins » ou « This is England 83′,86′, 90′ « .  

Le synopsis : « Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il travaille au coeur des secrets du ministère de la Magie. Marié et père de trois enfants, Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, tandis que son fils Albus affronte le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Quand passé et présent s’entremêlent dangereusement, père et fils se retrouvent face à une dure vérité : les ténèbres surviennent parfois des endroits les plus inattendus. »

Mon avis : Comme beaucoup, j’attendais ce nouveau livre tel le messie : enfin pouvoir savoir ce qu’il se passe après la fin des aventures des héros de notre enfance et revenir à Poudllard 19 ans après pour suivre la nouvelle génération de sorcières et sorciers. 🙌🏽

L’histoire d’Albus Severus (le fils d’Harry) est intéressante. Une fois encore, J.K Rowling exploite les thèmes de la quête d’identité, des relations familiales conflictuelles et de la recherche constante de l’approbation des siens. En donnant un côté sombre au personnage principal (car il s’agit bien d’Albus et non de son père), l’auteure nous rappelle que son univers n’est jamais tout blanc ou tout noir, et qu’il en va de même des individus.

J’ai adoré retrouver de multiples références comme le « Poudlard express » et la dame du chariot à friandises 🍬🍭🍫(qui en a fait rêver plus d’un), la majestueuse école 💫, et bien sûr les personnages.

Les sauts dans le temps et étranges revirements de situations nous tiennent en haleine et exploitent le phénomène dit de « l’effet papillon », ce qui m’a beaucoup plu.

Toutefois, je n’ai pas totalement accroché. En effet, j’ai relevé de petites « incohérences » qui m’ont perturbée. Ce livre m’a davantage fait l’effet d’une oeuvre annexe voire d’une fan-fiction, plutôt que d’une véritable suite.

Ceci dit, il ne s’agit pas d’un roman mais du script d’une pièce de théâtre composé (quasi)uniquement de dialogues. Par conséquent, il est forcément plus difficile de rentrer dans l’histoire et de s’attacher aux nouveaux personnages. Par ailleurs, je regrette d’avoir fait le choix de la version française (je ne voulais pas rater une miette de l’histoire) qui est, selon moi, assez mal traduite.

En bref : Lisez le, car il se dévore et nous replonge dans l’univers que nous aimons tant, mais ne vous attendez pas à un coup de coeur non plus.

Et la pièce de théâtre dans tout ça? 🎭

En revanche, je n’entends / lis que des avis dithyrambiques sur la pièce de théâtre. La mise en scène semble, en effet, incroyable et les effets spéciaux très travaillés. Pouvoir y assister, ça doit être comme être plongé dans les films! 🎬 J’adorerais y aller (surtout que Londres c’est un peu ma deuxième maison), toutefois il est très difficile d’obtenir des places avant … 2018 !!! Oui oui vous avez bien lu ! 😱

Par conséquent, je me contente, pour le moment, de quelques images :

hp

hp1

hp2

Avez-vous lu le livre? Qu’en avez-vous pensé? 

J’en profite pour vous glisser le lien d’un article très intéressant concernant la polémique des suites à la célèbre saga (j’avoue être également assez partagée quant à ce phénomène) : ici.

Tabous – Danielle Thiéry

Me voilà de retour avec une nouvelle chronique lecture! Je sais, je suis à la traîne en ce moment pour mes conseils de lecture, mais il faut dire que je n’ai pas eu beaucoup de temps (si vous voyiez la taille de ma PAL c’est à faire une syncope 😱).

Mais, les bonnes choses finissent toujours par arriver et le livre que je vais vous présenter aujourd’hui est une sacrée bonne chose!

J’ai, en effet, eu la chance d’être sélectionnée par Babelio et Flammarion pour découvrir le dernier livre de l’auteure Danielle Thiéry, et ce, suivi d’une rencontre dans les locaux de Flammarion! Je vous raconte tout ça…

 

Le livre : Tabous

img_4263

L’auteure : Danielle Thiéry est une auteure française. Elle fut la première femme commissaire divisionnaire en France en 1967. Son premier polar est paru en 1997 et depuis tous ses livres ont été couronnés de succès : Prix Polar, Prix Charles Exbrayat, Prix Gayant Lecture et le fameux Prix du Quai des Orfèvres.Elle est également l’auteure de la série télévisée Quai n°1 diffusée sur France 2. (Vous pouvez retrouver l’intégralité des épisodes ici) 🎥

 
Le synopsis : « A quelques jours de Noël, Celia Lapone et son bébé de quatre mois disparaissent brutalement d’une maternité. Le père de l’enfant, issu d’une puissante famille iranienne, est introuvable. L’affaire est complexe. La Pj de Bordeaux décide d’appeler en renfort , l’OCRVP de Paris. Edwige Marion, la directrice du service, se rend immédiatement sur place avec son équipe et la jeune psychocriminologue Alix de Clavery. C’est l’occasion pour la nouvelle recrue, spécialiste des crimes sur enfants, de s’imposer face aux apriori, et de faire ses preuves sur le terrain. lors que l’enquête des forces de police se heurte à la puissance des tabous, Alix va découvrir une vérité plus terrifiante encore. »

Mon avis : Ce livre fait partie d’une série d’enquêtes policières suivant les (més)aventures d’Edwige Marion, directrice de l’OCRPV (office central pour la répression des violences faites aux personnes). Toutefois, pas d’inquiétudes, il n’y a pas besoin d’avoir lu les autres volumes pour comprendre l’histoire. Chaque livre peut se lire indépendamment des autres et seules quelques références, aux précédents ouvrages, parfaitement compréhensibles sont disséminées ici et là.

Plusieurs points de vus sont alternés : celui de « Truc » un délinquant que tout accuse et qui n’est pas tout blanc (le cadre est fixé dès le début), celui d’Edwige, mais aussi celui d’Alix une psychologue très perspicace spécialisée dans les affaires de violences maternelles. Ces allers-retours dans la tête des personnages nous permettent de prendre conscience de la complexité des interactions humaines. Le narrateur n’est pas omniscient et nous sommes plongés dans les pensées des personnages, leurs vicissitudes et leur jardin secret.

Le titre est parfaitement choisi car, tout au long du livre, une série de tabous est abordée : celui de la relation entre une mère et son enfant qui peut parfois être terriblement malsaine et violente, celui de l’accouchement, celui des secrets (bien cachés au fond des placards) des grandes familles bourgeoises de province, celui de la justice (parfois un peu trop soucieuse du « qu’on dira t-on »).

J’ai été particulièrement intéressée par la dimension psychologique du roman, mise en lumière grâce au travail d’Alix : une sorte de profileuse casse-cou et (trop?) impliquée dans l’affaire.

La plume de Danielle Thiéry est fluide et très imagère. Le point névralgique de toute l’histoire se déroule dans la forêt landaise 🌲🌲🌲et les métaphores filées le rappellent au long du récit, jusqu’à la catharsis qui sera précédée d’une tempête d’une violence inouïe : déchaînement de forces naturelles précédant celui de la vérité, finalement dévoilée.

Ce livre est le premier polar écrit par un policier que j’ai l’occasion de lire, et croyez moi, on voit toute la différence! Rien ne semble tiré par les cheveux. On peut suivre en « temps réel » l’enquête de l’équipe de police et toutes les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Avec ce livre on est au coeur de l’action, mais surtout au coeur du réel. Chaque détail semble tout droit tiré d’un procès-verbal et c’est cette proximité que j’ai beaucoup aimé. Toutefois, proximité ne signifie pas « détails glauques à gogo ». C’est même tout le contraire, l’auteure fait preuve d’une grande sobriété, d’un grand respect, alors que les thèmes abordés sont, a priori, plutôt brutaux. Danielle Thiéry expliquera, lors de la rencontre, que seuls les policiers, qui ont vu les pires horreurs, sont capables de prendre une telle distance et de ne pas narrer les atrocités commises par leurs meurtriers imaginaires.

En bref : J’ai été tenue en haleine jusqu’au bout du bout, ayant réellement l’impression de faire partie de l’équipe de police! Danielle Thiéry laisse planer beaucoup de mystères autour du personnage (vraiment central et assez torturé) d’Alix, ce qui laisse bien sûr présager une suite que j’attends avec impatience.⏳

✨ La rencontre : ✨

img_20161017_201456

J’ai beaucoup apprécié cette rencontre. Danielle Thiéry est vraiment une femme charmante. Elle a abordé certaines questions :

Concernant sa carrière au sein de la police :

Elle a commencé en tant qu’éducatrice spécialisée dans des foyers pour enfants, puis a intégré la brigade des mineurs dans les années 70 (seul département où les femmes étaient admises, en jupe s’il-vous-plaît!😡). Cette expérience l’a beaucoup marquée et c’est une des raisons pour laquelle elle aborde souvent des problématiques concernant les enfants dans ses livres.

Concernant la place des psychologues dans les services de police :

Ces derniers sont encore mal acceptés par beaucoup et surnommés les « trucologues » (aspect que l’on retrouve bien dans le livre). Toutefois, cela a tendance à évoluer notamment avec les nouvelles générations bercées par les séries américaines à la « Esprits criminels« . Danielle Thiéry considère leur travail comme étant très important et fait d’ailleurs valider tous ses écrits par les psy travaillant dans son ancien service.

Concernant les personnages du roman :

🔫 Alix de Clavery est inspirée d’une personne réelle : une psychologue au sein de l’OCRPV spécialisée dans les violences faites aux jeunes enfants par leurs mères.

🔫 Edwige Marion est une sorte de double littéraire de Danielle Thiéry

🔫 Le personnage de « Truc » a pris vie lorsque Danielle Thiéry a lu un fait divers dans un quotidien : un jeune voyou s’était caché chez une vieille dame pendant trois mois en usurpant son identité (notamment en se déguisant pour se faire passer pour elle auprès du voisinage).

Le + : Quels sont les auteurs de thriller qu’une ancienne commissaire-divisoinnaire vous recommande ? 📚

 

Crédit photos : Samsha Tavernier

 

1 librairie / 1 quartier #Galeries Lafayette

Aujourd’hui, je vous amène à la découverte d’une librairie un peu particulière : celle au dernier étage des Galeries Lafayette. 🙀

Je n’avais pas connaissance de l’existence de cette librairie avant que mon ami Google me la signale.

Ni une ni deux, je suis partie à l’exploration et en ai profité pour faire un peu de shopping, mais aussi pour découvrir la très belle terrasse du grand magasin, qui propose une vue panoramique sur la capitale. 🔭

img_4282

img_4271

Direction le niveau cinq (en fermant les yeux pour ceux et celles qui veulent éviter d’être happés par l’opulence et souhaitent ainsi sauvegarder leur porte-monnaie 💸)

img_4277

La librairie est divisée en deux parties :

Une partie « traditionnelle » composée de stands qui vous proposent un immense choix d’ouvrages en tout genre.📚

img_4275

img_4274

Et une partie plus « cozy » où il est possible de s’installer sur de petits fauteuils ou canapés pour feuilleter un magasine, une BD ou votre futur achat livresque.

img_4284

img_4285

img_4289

img_4292

img_4286

Après avoir dépensé quelques sous pour vous offrir une de ces petites merveilles, n’oubliez pas de vous rendre sur le rooftop pour la vue.💙

Il y a même un café et un bar (ouvert en soirée) pour en profiter pleinement.

img_4297

img_4305

img_4299

img_4311

img_4313

img_4321

Connaissiez-vous cette librairie ? Et ce rooftop ? ✨

Crédit photos : Samsha Tavernier

Mes destinations rêvées

Me revoilà pour un article « voyage » un peu particulier. En effet, il ne s’agit pas de mes photos de vacances (étant donné que je n’ai plus de vie depuis environ 6mois ). Mais ce n’est pas une raison pour ne pas vous embarquer avec moi en vous parlant des destinations que je rêve de découvrir et par la même occasion les articles de blogueuses qui m’ont, encore plus, donné envie de faire mes valises! 🌍

Let’s go!! ✈️

Les villages des Costwolds 🌷

Depuis ma découverte de la littérature romantique anglaise je rêve de faire un petit road-trip dans la campagne anglaise et tout particulièrement dans les Costwolds. De petites maisons en pierres couvertes de lierre dignes des décors du « Hobbit », de superbes couleurs automnales et de beaux paysages champêtres!

Autumn in the Cotswolds

(sources)

👉🏽Je vous conseille plus que vivement de filer lire ce super article de la blogueuse traveling brunette, avec des photos à tomber!! Si vous ne voulez pas partir après ça, je ne comprend plus rien!

Wells dans le Somerset 🍂

Pour les mêmes raisons, j’aimerai beaucoup me promener dans les jolies ruelles pavées de Wells et visiter la superbe cathédrale !

wells1

(sources)

👉🏽Je vous renvoie encore une fois sur le très chouette article de traveling brunette! C’est simple tous ces articles voyages me donnent envie de préparer ma valise dans l’instant!

Marrakech 🌵

Non mais regardez ces couleurs, ces cactus de 3mètres de haut! Imaginez les senteurs d’épices, les rayons du soleil taper sur vos épaules nus et les bruits de la ville!

m3

(sources)

👉🏽Si après cet argumentaire je ne vous ai toujours pas convaincus, il ne vous reste qu’à lire (et admirer) l’article de Lili in Wonderland!

Copenhague⛵️

Dans un tout autre style, les pays nordiques m’attirent beaucoup également. Une bonne occasion d’admirer les petites maisonnettes de couleur, de se laisser tenter par le design scandinave et pour en apprendre plus sur le génial Andersen (l’auteur du conte originel de la petite sirène)!!

copenhague-1

(sources

👉🏽Pour les bonnes adresses, je vous renvoie à cet article de Marguerite et Troubadour!

Venise❤️

Ah Venizia la ville de la romance avec ses gondoles et ses monuments classés! J’aimerai bien qu’on me chante la sérénade à moi aussi.

venise-1

(sources

👉🏽Non, plus sérieusement je VEUX goûter leurs pâtes haha ! Vous ne me croyez pas?! La preuve avec cet article (qui met des paillettes plein les yeux) de The Londoner!

Mykonos 🌊

C’est encore une fois la blogueuse The Londoner (👉🏽entre autres, ici et ici) qui m’a fait baver devant les magnifiques pays aux 50 nuances de bleu des îles grecques! Sérieusement, c’est beaucoup beaucoup trop beau!! Je veux y aller!!!!!

mykonos

(source)

La Nouvelle Zélande ☁️

Rêve de tous les rêves depuis mes 10 ans et ma découverte du fascinant Haka (👉🏽dont je vous parlais d’ailleurs ici)! Le pays du nuage blanc aka la terre du milieu (et plus précisément Hobbitland) m’appelle. Un jour je braverai ma peur des 24 heures d’avion pour y aller!

nz1

(sources

San Francisco 🗽

Aux USA, la ville que je souhaite découvrir est la bohème et trend San Francisco. L’ambiance a vraiment l’air incroyable et la ville pleine d’artistes et de jeunes créateurs. Mais bon, compte tenu des récentes élections américaines (horreur et damnation, mon voyage pour les Etats-Unis attendra peut-être encore un peu) !

sf3

(sources)

👉🏽Si vous aussi vous souhaitez visiter San Francisco, il faut absolument lire ce super article de Mamie boude!!

Pré-au-Lard (aka Universal Studio – Orlando) ⚡️

Je sais que j’ai dit juste au dessus que je voulais boycotter pour un temps le pays de Trump/Voldemort pour un temps, mais je fais une exception pour Pré-au-Lard haha C’est quand même LA ville que je veux visiter depuis ma plongée into the wizarding world à l’âge de 10 ans! Non mais sérieusement qui ne voudrai pas entrer chez Ollivander, Honey Dukes ou encore chez les Weasley ?!

hp1

(sources

👉🏽Et même les adultes sont admis! Si, si promis!! La preuve avec cet article coup de coeur d’Eleonor Bridge!

Et vous, avez vous une liste des villes ou pays que vous aimeriez à tout prix explorer? Quel est votre meilleur souvenir de voyage? Dîtes moi tout! 

Illustration mystère 4 # Concours

Parce que vous avez été sages comme des images, voici une nouvelle édition de l’illustration mystère!

Le but : Découvrir le titre du livre qui se cache derrière cette illustration !

img_4253

Crédit illustration : Christine Couturier

A la clé : l’original du dessin a encadrer dans votre bibliothèque, mais aussi un petit lot de rentrée contenant :

img_4059

  • un petit carnet de super héroïne 📓
  • une planche de tissu adhésive (pour réaliser de chouettes créations comme la customisation d’un tote bag) ✂️
  • un crayon à papier ethnique ✏️
  • des graines pour faire pousser des plantes aromatiques (menthe et basilic) 🌱
  • une palette de fards à paupières aux couleurs automnales 🍂🍁
  • d’autres petites surprises 🎁

ça vous tente? 

Pour participer rien de plus simple :

  • liker ma page facebook (ici) ;
  • laissez moi un commentaire ci-dessous pour me dire de quel livre il s’agit;
  • partagez le concours sur les réseaux sociaux ou inviter vos amis à jouer (pas obligatoire, mais apprécié) 😉

Allez parce que je suis gentille, je vous glisse quelques indices : 

Il s’agit d’un livre (dont le titre se compose de deux mots) sorti en août 2016 aux éditions « La découverte », plus précisément une biographie d’un penseur et philosophie marxiste et « soixante-huitard » décédé en 2007 et dont les initiales sont A.G.

(si vous séchez, allez sur le site de la maison d’édition page 6 du catalogue, ça devrait vous aider)

Le gagnant sera tiré au sort parmi les bonnes réponses !

Vous avez jusqu’au 5 novembre!

good luck

La bisette 💋

EDIT : Félicitations à la gagnante de cette nouvelle édition de l’illustration mystère : Dahlia Ntbm !!! Merci à toutes et à tous d’avoir joué le jeu. D’autres articles et concours arriveront très bientôt!

L’invitée du mois d’Octobre

Je reviens enfiiiin avec une nouvelle invitée sur le blog, histoire de céder un peu la place!

Ce mois-ci, je vous présente Myriem, une brillante diplômée de Droit international des affaires 🎓 Sportive, drôle, hyper-active et un tantinet maniaque (haha 😇), la charmante demoiselle a tout pour plaire!

img_20161008_092333

Je vous laisse découvrir son univers!

Que fais-tu un jour de pluie? 🌂

« Je m’installe dans un fauteuil bien confortable, près de la cheminée pour lire mon livre du moment ou regarder une série. »

14646583_10210708961268551_581068780_o

crédit photo : Myriem HK

Un coin que tu recommandes à Paris ? 

« Mon quartier d’adoption depuis presque un an : le Faubourg Saint Antoine, au niveau de la station Faidherbe-Chaligny. J’étais loin d’être enchantée à l’idée de m’installer dans Paris (étrange pour une jeune femme de 23 ans me direz-vous…). C’est que j’aime bien mon petit bout de campagne dans le 78 ! Finalement ce quartier me plaît beaucoup, le marché d’Aligre, la coulée verte tout près, la population très hétéroclite, les bars ou encore la proximité du centre de Paris. »

Des destinations rêvées? ✈️

« La forêt amazonienne au Brésil, les fjords en Norvège, la Nouvelle-Zélande, le Canada… Le monde entier ! »

(source)                                             (source)

Un projet un peu fou?

« Monter un salon de thé littéraire avec une amie 😉« 

La chanson que tu écoutes le plus en ce moment ? 🎶

« Little Wonder » de Jamie Woon. La folk (notamment Bob Dylan, fraichement couronné du prix Nobel de littérature) a bien aidé aussi pendant les périodes de révision, ça détend ! »

Une série à conseiller? 💻

« Ma série du moment : How to get away with murder? »

Un petit détail insolite sur toi ?

« Ma passion pour les chaussures (et ma manière très ordonnée de les ranger). »

Quel est ton livre préféré? 📖

« Le Message, d’Andrée Chedid »

message-andree-chedid

Comment l’as tu découvert ?

« Grâce à ma prof de français de 3ème, ça remonte ! »

Un petit résumé ?

« Il s’agit d’une histoire d’amour pendant un conflit armé. Un homme et une femme s’aiment et ont une histoire mouvementée (la guerre n’aidant pas). Ils sont censés se retrouver à un endroit déterminé après s’être quittés en mauvais termes. Mais la guerre n’aide pas à traverser la ville… La jeune femme, Marie, reçoit une balle perdue dès le début du roman et l’histoire commence ! Marie et Steph vont-ils réussir à se retrouver malgré la blessure de la jeune femme ? Steph va-t-il la retrouver à temps ? »

Pourquoi l’as tu particulièrement aimé ? ❤️

« C’est un livre court, simple à lire, mais profondément marquant du fait de son universalité. Je ne l’ai jamais relu (et la 3ème c’était il y a à environ 8 ans pour moi…), et pourtant je me souviens encore plutôt bien. Je me souviens encore de plusieurs personnages, du rôle de chacun et de l’émotion qu’ils m’ont procurée. Et aussi… c’est le premier livre qui m’a émue aux larmes. Il faut le lire pour savoir si c’était de joie ou de tristesse, ou les deux ! »

war-kiss

(source)

Est-ce que cette lecture a changé quelque chose pour toi?

« Après avoir lu le livre je me souviens m’être interrogée sur l’identité du conflit dépeint dans le roman. L’auteur ne l’indique jamais. C’est là l’une des forces du roman. Cette histoire reste actuelle peu importe le moment où on le lit. Des conflits armés passés comme présents auraient pu en être le décor. Ce livre m’a invitée à m’interroger sur la vie (qui continue malgré la guerre) et la mort lors d’un conflit armé. »

bc

Merci Myriem pour ce beau voyage littéraire !! 

Si vous aussi vous êtes tentés par le livre préféré de Myriem, vous pouvez le commander ici ! 💳

Les plus terribles affaires de sorcellerie – Louise-Marie Libert

Me voici de retour pour une nouvelle chronique lecture!

A l’approche d’Halloween, mes lectures se font plus « sombres » pour se mettre dans l’ambiance et je tiens à remercier chaleureusement les éditions La Boîte à Pandore pour cet envoi parfaitement dans le thème! 👻

img_4252

Crédit photo : Samsha Tavernier

Le livre : « Les plus terribles affaires de sorcellerie » 

L’auteure : Louise-Marie Libert est historienne et plus spécifiquement médiéviste, spécialisée dans l’histoire de l’art et des religions. Grande voyageuse, elle est l’auteure de plusieurs articles de tourisme culturel, mais sa spécialité ce sont les biographies historiques. Elle est notamment l’auteure de : « Les plus mauvaises mères de l’Histoire » et « Les plus piquantes anecdotes de nos princesses, régentes des anciens Pays-Bas« .

Le synopsis : « Dans l’imagination populaire, la grande vague hystérique de sorcellerie, de sabbats et de procès terrifiants de cruauté, avec leurs interrogatoires sadiques et l’horrible issue du bûcher, est indissociable de l’image d’un Moyen Age obscurantiste. Or, la majorité des hallucinants procès de sorcellerie se déroulèrent du XVe à la fin du XVIIIe siècle et servirent à focaliser, sur des boucs émissaires, la colère d’une population mise à mal par les famines et les guerres interminables. Le dégoût et La peur qu’inspirent les maléfices – potions répugnantes, meurtres rituels d’enfants – au peuple justifient des exorcismes obscènes et des procès accompagnés de tortures effroyables. Cependant, derrière ce tableau effarant de la sorcellerie « ordinaire », se dessine une autre réalité, celle des faux procès de sorcellerie qui sont en fait des règlements de comptes politiques déguisés, bien plus nombreux qu’on le pense. Cet autre visage de l’usage d’accusation de sorcellerie recèle bien des surprises et révèle de curieux mystères… »

sorciere-2

(source)

Mon avis : Il s’agit d’un livre « documentaire » et non d’une histoire romancée. On sent que l’auteure est une historienne chevronnée et passionnée par son sujet. N’étant moi-même pas super fortiche en histoire et encore moins en théologie, certains passages de ce livre m’ont un peu perdu, mais j’en garde tout de même un bon ressenti.

Autant vous le dire tout de suite, le livre est très (trop) glauque, mais Histoire oblige. Il m’a parfois fallu le reposer un moment pour faire un petit break (les scènes de torture des pauvres victimes accusées de sorcellerie sont affreuses), toutefois vous terminerez cette lecture beaucoup moins bêtes qu’en la commençant (n’est-ce pas l’essentiel?!)

sorcieres-1

(source)

Le livre est divisé en trois grandes parties :

Les 50 premières pages listent les grands inquisiteurs de l’époque et leurs ouvrages (partie « catalogue » quelque peu rébarbative que je vous conseille de sauter, car vous retrouverez les informations plus en détails dans la suite de l’ouvrage).

La seconde partie se compose de mini-chapitres, sorte d’anecdotes sur des personnages historiques à la croisée des chemins entre « Faîtes entrer l’accusé » et « Secrets d’Histoire« . Cette partie m’a beaucoup plu, elle regorge de détails insolites et très intéressants qui mettent en exergue l’environnement socio culturel de l’époque de « la chasse aux sorcières ». Vous retrouverez, entre autres, les portraits célèbres d’Anne Boleyn, de La Montespan ou encore d’Erzébet Bàthory. Le portait qui m’a le moins convaincu est, contre toutes attentes, celui de Jeanne D’arc que l’auteure considère trop connue pour s’y intéresser davantage. En revanche, le chapitre qui m’a le plus intéressé concerne Rodolphe II « l’impuni, empereur des sorciers et nécromants ». Je pense d’ailleurs (à tort ou à raison) que J.K Rowling s’est inspiré de ce personnage et son histoire pour Harry Potter (parmi les similitudes : sa quête de l’immortalité et sa recherche de la Pierre philosophale, sa résidence dans un château surplombant la « ruelle d’Or » parsemée d’échoppes de mages et alchimistes, son amitié avec un magicien possédant un miroir magique permettant de tout savoir et d’apercevoir des créatures irréelles…) 🔮

La troisième partie relate, par thèmes, des événements qui défrayèrent la chronique et explique en détails les conflits géo-politiques qui furent bien souvent la cause directe de bûchers de prétendues sorcières (ainsi, j’ai appris que ce que je mettais sur le compte d’une profonde ignorance et de croyances désuètes, était en réalité le fruit de machiavéliques stratagèmes). Dans cette partie, j’ai été particulièrement « fascinée » par le chapitre concernant les bonnes-soeurs possédées (ou comment le confinement peut provoquer une effroyable hystérie collective).

enhanced-buzz-wide-25691-1445970356-8

(source)

Le tout dernier chapitre couvre des évènements actuels, ce qui est d’autant plus horrifique : pratiques sectaires, sacrifices d’albinos dans certaines régions d’Afrique, superstitions en Polynésie Française…

En bref : un livre déroutant et qui, je l’avoue, m’a parfois fait perdre foi en l’espèce humaine (« L’homme est un loup pour l’homme », jamais citation n’aura été plus vraie). Cependant, avec un peu de recul, ce fut une lecture instructive (brisant bien des mythes) et sortant des sentiers battus👌🏽